Nos vœux pour la nouvelle année

En ces temps de nouvelle année, il est de bon ton de formuler  des vœux et de faire des projets pour l’année à venir. À chacun d’entre vous, nous souhaitons une année lumineuse, sereine et solidaire.

En ce qui concerne l’Icône Retrouvée, tout est encore à construire et nous comptons sur vous ! Nous avons déjà quelques inscriptions pour le réseau, ce qui nous réjouit, mais ce n’est qu’un début… Unissons nos forces et nos compétences pour nous sentir plus forts et moins démunis. Nous lançons, en particulier, un appel aux jeunes orthodoxes qui fourmillent sans doute d’idées.

Nous vous invitons donc, individuellement ou en paroisse, à vous inscrire dans le RÉSEAU par le biais du formulaire, en fonction de vos domaines de compétences ou simplement de votre disponibilité et de votre envie d’agir. Ce réseau sera un lien entre nous, chrétiens orthodoxes de divers horizons.

Pour la planète, l’article de Catherine Decaux, ingénieur agronome et paroissienne de Saint-Jean-le-Théologien à Meudon nous donne des informations précieuses. Nous ne pouvons rester inactifs face à ces dérèglements climatiques qui affectent notre planète. Les incendies en Australie et en Sibérie en sont un exemple désolant.

En ce qui concerne le sacrement du frère, le grand carême, ce « voyage » vers la fête des fêtes, Pâques, nous donne une occasion unique de mettre en pratique ce commandement : aimons-nous les uns les autres. Que pourrions faire pour notre prochain ? Non par un activisme social, certes nécessaire, (beaucoup d’entre nous sont engagés dans des associations d’aide, chrétiennes ou non)  mais par des actes d’amour car, comme le dit P. Alexandre Schmemann :  « Le péché est toujours  absence d’amour et, par-là, séparation, isolement, guerre de tous contre tous. La vie nouvelle, donnée par le Christ, et que l’Eglise nous transmet, est, avant tout, une vie de réconciliation, de rassemblement dans l’unité de tous ceux qui étaient dispersés, la restauration  de l’amour brisé par le péché ».

Que cette nouvelle année nous permette d’actualiser le message du Christ : « Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés ».